AFC se voit confier l’évaluation à mi-parcours du programme TUBEHONEZA , composante sur le développement rural et nutrition au Burundi

28.07.2020

Image © iStock

Dans le cadre de sa démarche systématique d’évaluation des projets et programmes qu’elle finance, la Commission européenne souhaite réaliser la revue à mi-parcours du programme TUBEHONEZA (en kirundi: "Vivre bien ensemble"), de l’appui qu’elle fournit aux populations du Burundi afin d’améliorer leurs conditions de vie et leur résilience.

Afin de renforcer la résilience des populations rurales burundaise, la Commission européenne a prévu un appui direct aux populations dans le cadre du Programme Indicatif National (PIN) portant sur (i) le développement rural pour la nutrition, (ii) la santé et (iii) l’énergie.
La présente évaluation concerne le volet « développement rural pour la nutrition », qui est structuré comme suit : 

  • à court-terme : couverture des besoins alimentaires de base (y compris diversité alimentaire) ;
  • à moyen-terme : amélioration des moyens d’existence, en appuyant les acteurs locaux (autorités locales, organisations de la société civile, producteurs agricoles et secteur privé de l'alimentaire) pour la pérennisation de leur contribution à la sécurité alimentaire et la résilience ;
  • à long-terme : promouvoir un environnement socio-économique attractif, à améliorer la gestion des ressources naturelles et à réduire les facteurs de conflits le programme, pour réduire les cause de la vulnérabilité des populations.

AFC, en consortium avec son partenaire NIRAS, diligentera pour cette intervention auprès de la délégation de l’Union Européenne au Burundi deux experts à partir de septembre 2020.
 

Pour de plus amples information, veuillez contacter Antoine Cochard ()