Madagascar_Assistance technique à la mise en oeuvre du programme AFAFI-Sud

Le programme AFAFI-Sud a pour objectif général de contribuer à la réduction de la pauvreté des populations rurales dans le sud et sud-est de Madagascar. Ses objectifs spécifiques sont:

i) le soutien au développementagricole inclusif, équitable et durable;

ii) l'amélioration de la sécurité alimentaire, de la situation nutritionnelleet de la résilience aux aléas climatiques des ménages ruraux; et

iii) le développement des chaînes de valeurinclusives dans les secteurs sélectionnés. Le programme s'articulera autour de 3 composantes correspondantaux 3 objectifs spécifiques susmentionnés. Les activités seront mises en oeuvre dans les 3 régions ciblées dusud et du sud-est de Madagascar.

Le programme aura une unité de coordination de type mobile, basée à Fort-Dauphin/Tolagnaro. Les services consisteront principalement en des services d'assistance technique de différents types, à savoir de l'assistanceà long terme (48 mois au minimum) pour l'appui à la coordination et au suivi-évaluation du programme, et del'assistance technique à court et moyen terme dans certains domaines couverts par le programme (nutrition,agro-écologie, irrigation, accès à l'eau potable, etc.) et en fonction des besoins locaux.

Qualifications: 

Dans le cadre du projet AFAFI Sud financé par l’UE on cherche un/e Expert/e non principal/e:

Génie rural – Accès à l'eau multi-usages - Expertise de Catégorie sénior ; basé à Fort Dauphin/Madagascar pour un démarrage rapide sur

500 h/j à répartir sur 3 ans

A Qualifications et compétences

  • Formation Universitaire ou supérieure de niveau Bac + 5 (ingénieur ou master) en génie rural, en génie civil ou équivalent.

Ou

  • Un diplôme de l'enseignement universitaire ou supérieur de niveau BAC + 4 minimum et cinq (5) années d'expérience professionnelle pertinente, en sus des dix (10) années d'expérience professionnelle générale requises.

 

B Expérience professionnelle générale

  • Condition minimale (critère d'exclusion) : Au moins dix (10) ans d'expérience professionnelle dans l’appui sur le terrain à des programmes / projets de développement incluant la réalisation d'infrastructures rurales, dont au moins cinq (5) ans d'expérience acquise à l'international (NB : une expérience à l'international est une expérience acquise dans au moins deux pays différents).
  • Expérience en appui à l’organisation des usagers de l’eau à usage agricole et/ou de l'eau potable
  • Expérience de travail en Afrique Sub-saharienne (Autres que Madagascar) et à Madagascar0

 

C Expérience professionnelle spécifique

  • Expérience dans la réalisation d'aménagements hydro-agricoles (petits barrages, pompage, drainage…)
  • Expérience dans la réalisation de petites infrastructures d'alimentation en eau potable en milieu rural
  • Expérience en matière d'approche HIMO ou similaire
  • Expérience dans le domaine de la riziculture pluviale et irriguée
  • Expérience avec des solutions innovatrices

 

D Principales missions

L'expert/e sera en charge d'appuyer le BAON, l'UCS et les Directions Régionales pour :

  • L'identification et la sélection des ouvrages pour l'accès à l'eau potable et l'accès à l'eau à usage agricole, prévus dans le cadre de la composante 2 du programme. Ceci devra être fait en étroite concertation avec les opérateurs du programme (ONG, GIZ), les groupes cibles, les CTD et STD. Une coordination devra également être assurée avec les autres projets/programmes ayant des interventions similaires dans la zone (notamment l'UNICEF pour l'eau potable et le FIDA pour les aménagements hydroagricoles) pour identifier les synergies et complémentarité possibles.
  • L'identification des approches d'intervention et techniques ou technologies à privilégier pour la réalisation des différents ouvrages en tenant compte des besoins identifiés, du budget disponible, des contraintes du milieu, etc ;
  • L'estimation des coûts des travaux ;
  • La planification des interventions ;
  • La passation des marchés, principalement de travaux (préparation des Dossiers d'Appel d'Offres, analyse des offres, contractualisation). Le cas échéant, d'autres modalités d'intervention pourraient être envisagées avec d'autres partenaires.
  • La passation du/des marchés de services pour le contrôle et la surveillance des travaux.
  • La gestion, le suivi et le contrôle qualité des travaux et prestations réalisées.
  • L'appui aux opérateurs (ONG, GIZ) pour l'identification des besoins concernant l'organisation des usagers de l'eau ainsi que des approches, méthodes et outils à mobiliser pour assurer l'organisation de ces usagers.
  • Le renforcement des capacités des parties-prenantes (CTD, STD, opérateurs…) en matière de maîtrise d'ouvrage, de gestion et d’implantation d’infrastructures hydroagricoles…
  • Toutes autres tâches nécessaires à la bonne mise en œuvre des activités prévues dans le cadre du programme dans le domaine des infrastructures d'accès à l'eau potable et à l'eau agricole.

En outre, l'expert/e devra :

  • Contribuer au rapportage régulier du programme ;
  • Contribuer à la conception et la mise en œuvre du plan de communication et de visibilité du programme ;
  • Contribuer à la rédaction des rapports de l’assistance technique concernant son domaine d’intervention ;
  • Contribuer aux échanges d’informations et d’expérience avec experts sectoriels du programme RINDRA ;
  • Contribuer à l’identification des besoins d’expertises court terme.

Des experts intéressés sont priés de transmettre leurs CV par courriel électronique adressé à Barbara Braun:  Les candidatures soumises auparavant sont les bienvenues. Veuillez noter que seuls les candidats possédants les compétences et l'expérience professionnelle indiquées dans cette description seront contactés