Burkina Faso_Projet global Emploi dans les zones rurales avec un accent sur les jeunes

L'Afrique subsaharienne est le continent qui compte la plus grande proportion de jeunes dans la (70 % de sa population en rapide augmentation sont âgés de moins de 30 ans). Chaque année, 25 millions de jeunes en Afrique entrent sur le marché du travail, dont plus de la moitié (14 millions d'euros) dans les zones rurales. D'ici à 2030, 320 millions de nouveaux emplois devront être créés. Compte tenui de la croissance démographique et de l'insuffisance de l'emploi (non agricole), l'emploi des jeunes dans les zones rurales représente un défi central pour l'Afrique.
C'est également le cas au Burkina Faso : Environ 70 % de la population vit dans des zones rurales et environ 80 % sont employés par le secteur agricole. Les jeunes et les femmes sont les deux majoritaires des groupes de la population en âge de travailler. Environ 64,3 % de la population en âge de travailler sont des jeunes, dont 33,4 % sont âgés de 16 à 24 ans et 30,8 % de 25 à 34 ans. Aussi, 54,4 % de la population en âge de travailler sont des femmes, contre 45,6 % d'hommes. Jeunes les femmes (16 à 35 ans) représentent 64,8% de la population féminine en âge de travailler et les jeunes hommes (16 à 35 ans) représentent 63,6 % de la population masculine en âge de travailler (OIT, Pour faire face à la croissance démographique, le Burkina Faso devrait créer au moins 300 000 nouveaux emplois chaque année, mais les obstacles sont nombreux, parmi lesquels l'absence d'un environnement favorable et un faible niveau d'éducation, en particulier au sein de la population rurale.
Afin d'améliorer la situation de l'emploi des jeunes en milieu rural au Burkina Faso, le projet suit l'approche intégrée de la promotion de l'emploi, qui vise à améliorer les effets sur l'emploi à travers l'identification et la coordination des actions dans les domaines de la demande de main-d'œuvre, de l'offre de travail et du placement /l'adéquation de l'emploi ainsi que les politiques actives du marché du travail y compris le la création d'une cadre politique et économique favorable à l'emploi. Un élément clé est également la forte implication du secteur privé dans la mise en œuvre des différents domaines d'action. Un objectif central du projet est d'adapter l'approche intégrée aux conditions des zones rurales, en particulier à l'Afrique, et aux groupes cibles qui sont les jeunes et les femmes en milieu rural.
 
Pour la mise en oeuvre du projet, nous sommes à la recherche d'un consultant. Les tâches et responsabilités du consultant recherché se résument comme suit:
  • Contribuer à l'achèvement des activités, en particulier sur le développement et l'adoption de matériel de formation et dans le domaine de la numérisation
  • Contribuer au suivi axé sur les résultats
  • Contribuer à l'élaboration des rapports
  • Responsable de la mise en place des solutions innovantes dans le domaine de l'esprit d'entreprise, promotion, incubation, appariement et solutions numériques
Qualifications: 
  • Diplôme universitaire en agriculture, agroalimentaire, économie, éducation ou dans les domaines similaires

  • Parfaite maitrise du Français ainsi que les langues locales pertinentes pour les régions du projet (Sud-Ouest, Cascades, Hauts-Bassins, Boucle du Mouhon, Sissili)

  • Expérience professionnelle en matière de vulgarisation agricole, formation professionnelle, environnement des formations formelles, non formelles et informelles au Burkina Faso, Formation basée sur les compétences ;

  • Expérience professionnelle en matière de promotion de l'esprit d'entreprise, incubation, jumelage, solutions numériques, production et transformation des aliments, promotion de la chaîne de valeur

  • 5 ans d'expérience de travail au Burkina Faso

  • 2 ans d'expérience de travail dans le secteur de la coopération au développement et/ou expérience professionnelle dans le secteur privé

Veuillez envoyer votre CV le plus récent à l'adresse suivante :